Citation du jour 12-12-19

Comment devient-on psychanalyste de nos jours ? (…]
Être psychanalyste n’est pas seulement écouter des patients et tenter de leur fournir les réponses appropriées, c’est aussi s’essayer et dire de soi, sous forme d’une vérité générale, quelque chose- à la fois contenu et démarche- que l’on a découvert dans sa propre psychanalyse et vérifié dans certaines cures que l’on mène. Là où les groupements de psychanalystes stimulent et accueillent ce dire, la psychanalyse reste vivante et féconde par delà la mort de son créateur. Une formation et une pratique réussies sont celles non seulement qui guérissent les souffrances névrotiques mais aussi qui lèvent les inhibitions de la pensée, qui favorisent les rapprochements novateurs. L’histoire de la psychanalyse me semble être autant celle de la créativité toujours continuée des psychanalystes que celle des métamorphoses indéfinies de la résistance à l’investigation de l’inconscient et au changement maturatif. »
Didier Anzieu
Devenir psychanalyste aujourd’hui, 1976

Related Post