Menu

Formations

Études et formations

Formations universitaires

  • 1989 : Psychologue clinicienne – Faculté des Sciences Humaines et Sociales, Tunis
  • 1998 : Titre de psychologue – Ministère de l’Éducation Nationale de la Recherche et de la Technologie, Direction de l’Enseignement Supérieur, France
  • 2007 : Doctorat en psychopathologie et psychologie clinique – Université Lumière Lyon 2

Formations supplémentaires et formations diplômantes

  • 1998 : Programmation Neuro -Linguistique – IMEA de Besançon
  • 1999–2001 : Formation de formateurs sur le deuil – CHU de Besançon, avec le Dr Michel Hanus
  • 2000–2002 : Formation théorico-clinique en psychanalyse couple, famille et institution – Collège de Psychanalyse groupale et familiale, Paris
  • 2000–2002 : Psychodrame analytique – Centre d’Études Françaises pour la Formation et la Recherche : Approche Psychanalytique du Groupe, du Psychodrame et de l’Institution, Paris
  • 2002–2003 : Psychanalyse des liens précoces – CPGF, Collège de Psychanalyse Groupale et Familiale, Lyon
  • 2004–2006 : Psychosomaticienne – relaxologue – Centre International de Psychosomatique, Paris
  • 2007 : Éducation thérapeutique du patient – niveau I de l’OMS
  • 2013–2014 : La crise suicidaire, l’identifier et intervenir – IREPS Franche-Comté

Psychologue clinicienne

Psychologue en institution

  • 1980 : Hôpital psychiatrique de Tunis , psychologue en service de psychiatrie adulte
  • 1981-1983 : Psychologue au Centre de réadaptation ‘La volonté’, Tunis – Enfants et adolescents déficients mentaux légers
  • 1983-1990 : Psychologue principale à l’Institut Supérieur de Promotion des Handicapés, Tunis : Thérapie d’enfants et d’adolescents ; Mise en place et animation de formations continues et initiales destinées aux éducateurs spécialisés
  • 1990-1993 : Chef de service de réhabilitation à l’ISPH, Tunis : Mise en place d’un système de dépistage, de diagnostic précoce, de prévention, d’orientation, de guidance et de prise en charge des personnes handicapées et des personnes en difficulté ; Mise en place et Direction d’un Groupe de Recherche et d’Adaptation de tests ; Mise en place et Direction d’une Unité Pilote — unité pluridisciplinaire de prise en charge des personnes à besoins spécifiques
  • 1998-2002 : Psychologue clinicienne vacataire à l’Association ‘Femmes Debout’ – Dole
  • 1998-2003 : Psychologue clinicienne au Service d’Action Éducative en Milieu Ouvert – AEMO-IOE, Besançon
  • 2009–2010 : Psychologue clinicienne à l’Association Haut-Saônoise pour la Sauvegarde de l’Enfant à l’Adulte (50 % ETP) – Service d’Aide aux Femmes en Difficulté – Vesoul, 70 ; Centre Provisoire d’Accueil et d’Insertion – Lure, 70

Psychologue libérale

Psychothérapies :

  • 1993-1997 : psychothérapies psychanalytiques, psychothérapies brèves, relaxation psychosomatique, psychodrame à Istanbul, Turquie
  • depuis 2002 : psychologue psychothérapeute et psychanalyste à Besançon

Animation de groupes :

  • Animation Balint pour médecins et équipes pluridisciplinaires
  • Supervision, analyse des pratiques avec psychodrame et élaboration verbale

Expertises, consultations spécifiques, bilans psychologiques :

  • 1998-1999 : Expertises auprès des tribunaux de Besançon, Dole et Troyes
  • depuis 2005 : Consultations pour les parents candidats à l’adoption (tests NEO PI-R)
  • depuis 2011 : Membre titulaire de la Commission Régionale d’agrément du titre de psychothérapeute

Activités d’enseignement et de formation

Conception et animation de cycles de formation continue :

  • La santé psychique au travail, Médecine du Travail – Besançon, 2003
  • Gestion des situations difficiles, Direction Régionale du Travail – Besançon, 2007
  • Maltraitance, inceste et perversion, CRESMEP – Montpellier, 2011
  • Pathologie du narcissisme, inceste et incestuel, CRESMEP – Montpellier, 2013

Enseignement (~ 900 heures)

  • Institut Supérieur de Promotion des Handicapés – Tunis : Psychopédagogie et psychologie générale ; Psychologie de développement ; Psychopathologie ; Psychométrie ; Retards et troubles de développement
  • Université de Franche Comté, chargée de cours – Besançon :
    • UFR Lettres : Psychologie clinique ; Troubles identitaires ; Psychologie, concepts et théories
    • UFR Médecine : Les stratégies perverses (formation initiale des psychiatres) ; Troubles de la parentalité
  • Institut de Formation en Soins Infirmiers, Besançon : Incidences psychologiques et relationnelles du handicap dans la famille ; Psychodrame à travers la confrontation des professionnels au handicap ; Participation aux jurys d’admission
  • IRTS de Franche-Comté : Contagion psychique et travail social ; Violences intrafamiliales ; L’entretien éducatif et ses spécificités

Activités de recherche

  • Thèse de doctorat sous la direction du Pr René Roussillon – 2007, CRPPC, Université Lyon 2 : « Le ‘roman de la grossesse’ et ses variations dans les situations de maltraitance mère–enfant. La relation mère-enfant entre l’inceste agi et l’inceste fantasmé » – mention très honorable
  • Organisation du 1er congrès international de la Société Médicale Balint – Besançon, octobre 2013 : Présidente du Comité Scientifique ; Présidente du Comité d’Organisation
  • « Reviewer » occasionnelle : Revue The Journal of Child Psychology and Psychiatry / Child and Adolescent Mental Health
  • Publications : 2 ouvrages, 5 articles dans des revues à comité de lecture, 2 chapitres de livre, 12 présentations dans des congrès internationaux et nationaux et plus de 50 communications grand public

Activités associatives

  • Correspondante du Séminaire Inter-Universitaire Européen d’Enseignement et de Recherche en Psychopathologie et Psychanalyse
  • Réseau de Prévention et Prise en charge de l’Obésité Pédiatrique (REPPOP) de Franche-Comté
  • Association Formation Balint
  • Société Médicale Balint
  • Association Internationale de Psychodrame Balint
  • Association des Thérapeutes en Psychosomatique Relationnelle

La plupart des situations d’accueil du public se passent de manière naturelle et sans conflit. Mais certaines d’entre elles sont plus bruyantes. Elles nécessitent une meilleure compréhension de la dynamique intersubjective engagée, une meilleure exploration de la part subjective sollicitée, une meilleure anticipation mais aussi des attitudes préventives d’une situation conflictuelle.

Public

Personnels pratiquant l’accueil du public — qu’il s’agisse du primo-accueil ou de l’accueil dans un bureau.

Objectifs généraux

  • Meilleure compréhension de la dynamique engagée dans les situations d’accueil difficile.
  • Meilleure exploration de la part subjective engagée dans les problématiques rencontrées.
  • Meilleure anticipation et prévention d’une situation conflictuelle en opérant un repérage de certains mécanismes d’échanges verbaux ou infra-verbaux pouvant mettre en place une violence franche ou ‘insidieuse’.

Objectifs opérationnels

  • Amener les stagiaires à avoir des éléments de repérage objectifs et subjectifs des difficultés liées à cette question.
  • Les amener à faire le lien entre la situation interne (émotions, représentations négatives, résonances personnelles) et une situation externe.

Au-delà de l’aide et des prestations apportées aux personnes en souffrance, l’action sociale se fonde avant tout sur la rencontre intersubjective. Dans tout acte éducatif, le sujet agit sur le travailleur social, parfois même tente de se l’approprier et le travailleur social est pris dans le monde propre du sujet. Différentes formes d’emprise se mettent en place. Prendre en considération la dimension de cette part engluée, dans le travail social, en mesurer l’incidence dans la rencontre professionnelle est une nécessité.

Objectifs

Permettre aux stagiaires d’acquérir les connaissances théoriques sur les phénomènes d’emprise en général, d’apprécier les spécificités de l’emprise dans le domaine de l’action sociale plus particulièrement et de mieux en repérer les phénomènes.

Contenus

La question de l’emprise sera abordée à partir de repérages psychanalytiques. Des études de situations seront présentées par les participants, et d’autres apportées par l’intervenant.

Parmi les parents concernés par l’action éducative, il y a ceux qui tirent profit de l’aide qui leur est proposée et réussissent alors à s’occuper de leur enfant de manière plus adaptée, ceux qui ne parviennent pas à utiliser ces appuis, d’autres encore, qui les refusent. La réalité du terrain nous confronte à un constat crucial : un langage de sourds caractérise souvent la communication entre les parents concernés par l’action socio-éducative, d’une part et les intervenants de l’action socio-éducative d’autre part, ce qui pose la question de l’adéquation de nos dispositifs.

Groupes de parole et d’élaboration pour les professionnels qui sont amenés à accompagner la parentalité dans leur travail socio-éducatif.

Ces groupes peuvent se composer de 6 à 10 participants. Ils se réunissent pendant deux heures une fois par mois sur une durée de 6 mois.

Il arrive que le travail rime avec stress, fatigue, ennui et souffrance. Repérer les facteurs externes et internes générateurs de stress et de vulnérabilité, s’interroger sur ses propres représentations, craintes et inquiétudes et comprendre son propre fonctionnement et son propre comportement en situation de stress permettrait à ce mal du siècle d’être vécu de manière moins ravageuse.

Objectifs pédagogiques

  • Repérer quelques modèles explicatifs du stress en général et du stress en institution en particulier.
  • Repérer les facteurs externes et internes générateurs de stress et de vulnérabilité.
  • S’interroger sur ses propres représentations, craintes et inquiétudes et comprendre son propre fonctionnement et son propre comportement en situation de stress.

Objectifs opérationnels

  • Élaborer son propre profil en matière d’attribution des responsabilités et de choix des modèles explicatifs des causes et des effets des situations stressantes en milieu professionnel et en situation personnelle.
  • Mettre en place des moyens d’auto-évaluation en situation stressante.

Face à leur enfant, les parents sont renvoyés à leur propre histoire infantile, avec ses marques et ses torsions, ce qui entraîne une carence en représentation des besoins de l’enfant. Un groupe de 8 à 12 participants parlent anonymement de leurs difficultés et inquiétudes, des conflits et impasses auxquelles ils sont confrontés. Il ne s’agit pas de groupes thérapeutiques mais de groupes de parole libre sans jugement.

Un groupe de 8 à 12 participants parlent anonymement de leurs difficultés et inquiétudes, des conflits et impasses auxquelles ils sont confrontés.

Il ne s’agit pas de groupes thérapeutiques mais de groupes de parole libre sans jugement.

Chaque parent inscrit dans ce groupe s’engage à venir deux heures dix fois dans l’année.

Toute structure, toute institution connaît des événements qui confrontent les personnes dans leur travail à une situation de séparation provoquée par des départs de collègues de travail. Une réorganisation du travail mais aussi des relations de pouvoir, d’échanges et de partage est demandée. Elle nécessite un travail psychique particulier dont la portée est souvent négligée par l’institution.

Public

Toute équipe professionnelle désirant travailler sur la question.

Objectifs

  • Verbalisation autour de ces questions.
  • Élaboration des aspects conflictuels et traumatiques causés par ces événements souvent banalisés.

Moyens pédagogiques

Élaboration en groupe.

La séparation secoue régulièrement la vie des familles. Elle est difficile à élaborer en raison de la complexité des affects et de représentations qui se mettent en place pour l’affronter ou pour l’éviter. Qu’elle concerne des situations comportant la promesse du retour ou des situations irrévocables, elle oblige le sujet à un travail psychique spécifique.

Public

Équipes des établissements médico-sociaux, équipes travaillant dans des crèches

Objectifs généraux

  • Approfondir les connaissances des participants sur la question de la séparation et son importance dans le développement psychique de l’enfant.
  • Les aider à élaborer des outils d’observation et à explorer la part subjective liée à la mise en place de mécanismes en fonction des problématiques rencontrées.

Objectifs opérationnels

Amener les participants à avoir des éléments de repérage des difficultés liées à cette question.

Du domaine de la santé psychique au domaine social, l’éventail est riche et varié : différentes configurations du lien de couple, de famille et de groupe ; pathologie du temps et de l’espace ; inceste, diagnostic et prévention ; souffrance au travail ; stress, ennui et dépression ; quelques facettes de l’insomnie ; rythmes biologiques et équilibre psychosomatique ; pathologies de la temporalité. Autres formations sur demande.

N° d’Agrément de Formation : 43 25 0194425

Santé

  • Maltraitance familiale
  • Maltraitance institutionnelle
  • Liens de couple, liens de famille
  • Pathologie du temps et de l’espace
  • Angoisse, anxiété et dépression

Social

  • Psychologie de la recherche d’emploi
  • La perversion relationnelle dans le couple
  • La perversion relationnelle dans la famille
  • La perversion relationnelle en institution
  • Travail d’accompagnement de la parentalité
  • Gestion des situations difficiles
  • Interventions sociales et obstacles
  • Inceste, diagnostic et prévention
  • Travail social et médiation interculturelle

Relations intra-familiales

  • Gestion de l’autorité dans la famille
  • Gestion de l’espace dans la famille
  • Approche psychologique du couple, du groupe et de la famille
  • Projets personnels et perspectives professionnelles : jeux de rôles et élaboration verbale en groupe
  • Vivre avec la séparation
  • Plaisirs et difficultés de la parentalité
  • Préparation à la retraite
  • Inceste, incestuel, diagnostic et prévention

Travail

  • Supervision des pratiques professionnelles
  • Travail d’élaboration des problématiques professionnelles et groupales
  • Gestion des conflits
  • Gestion du stress
  • État de crise institutionnelle : diagnostiquer, mieux gérer et au besoin faire appel à un travail d’élaboration

Autres

  • Formations spécifiques aux médecins et psychologues
  • Psychothérapie relationnelle
  • Psychosomatique

PARTICULARITÉS

  • Formation continue
  • Formation sur mesure
  • Interventions sur site
  • Prix spéciaux pour des inscriptions regroupées