Recherche sur l’adaptation des tests

0 Comments

Chef de service à l’Institut Supérieur de Promotion des Handicapés, l’une de mes missions était de concevoir et mettre en place des programmes spécifiques et des outils pédagogiques, ainsi que de fournir du matériel spécialisé pour les équipes pluridisciplinaires qui composent les Unités Régionales de Réhabilitation appelées souvent par leur sigle URR.

L’application des tests en Tunisie se présente comme biaisée par l’absence d’instruments construits et étalonnés pour des tunisiens. L’utilisation des tests non-verbaux est biaisée, au moins, par le recours aux étalonnages étrangers issus des performances d’autres populations de référence. L’utilisation des tests verbaux est doublement biaisée : les items sont chargés culturellement et l’étalonnage est différent.

Devant cette situation et face à mon intérêt particulier pour les pathologies cognitives, j’ai d’abord pensé mettre en place un laboratoire de recherches appliquées aux troubles intellectuels et cognitifs en ayant en tête, toute proportion gardée, l’excellent travail de l’équipe de Bernard Gibello avec qui j’étais en contact pour la réalisation de ce projet.

J’ai constitué un « Groupe de Recherche pour l’Adaptation de Tests » (GRAT) et j’ai proposé de commencer ses activités par l’étalonnage de l’épreuve de la Figure Complexe de Rey (FCR), test peu chargé culturellement puisqu’il est à contenu non-verbal, avec des instructions orales, ne requérant pas de lecture.

Mon but était surtout de me pencher ensuite avec mon équipe de recherche sur une orientation théoriquement et cliniquement prometteuse : l’utilisation des nouvelles méthodes d’investigation qui ne veulent plus se suffire à la notion de quotient intellectuel mais qui mettent l’accent sur une conception dynamique de la personnalité. La classification selon les bornes psychométriques (qui d’ailleurs ne rend pas compte de certaines anomalies, fera ainsi place aux classifications selon le stade de développement de l’intelligence et selon l’harmonisation des processus de raisonnement.

 

Recherche sur l’adaptation des tests, 1991-1993, Institut Supérieur de Promotion des Handicapés, Tunis