Séminaire: L’IMAGINAIRE, lieu et source de la subjectivité, voie de la subjectivation

0 Comments

Responsable : Souad BEN HAMED

Lieu : 13, impasse Le Corbusier, 25000, Besançon

Dates et horaires : Lundi de 18h à 20h (11 mars 2019, 29 avril 2019, 17 juin 2019, 7 octobre 2019, 2 décembre 2019)

Inscription : Envoyez un mail à souad.ben-hamed@formapsy.org

N’hésitez pas à joindre à votre demande d’inscription un Curriculum Vitae

Argument :

Nous rencontrons de plus en plus des fonctionnements psychiques qui nécessitent des modes d’approche autres que verbaux. La voie de l’imaginaire est la plus adéquate. 
En plus du rêve nocturne qui n’est qu’un aspect de l’activité onirique, il y a l’illusion, l’hallucination, le fantasme, le délire, le jeu qui sont des équivalents diurnes du rêve. Nos préoccupations autour de l’imaginaire ne s’arrêteront pas à ses dimensions, ses manifestations et ses inhibitions individuelles mais aussi familiales et groupales.

Quelques références bibliographiques :

  1. G. Bachelard, L’air et les songes (1992)
  2. F. Dolto, L’image inconsciente du corps (1984)
  3. D. Anzieu, Le groupe et l’inconscient (1974) / Le corps de l’œuvre (1981)
  4. R. Kaës, L’appareil psychique groupal (1976) / L’extension de la psychanalyse (2015)
  5. Sami-Ali, L’espace imaginaire, 1974 / Le Banal (1980) / Corps réel, corps imaginaire (3ème édition Revue et augmentée 2010)
  6. P.-C. Racamier, Les schizophrènes (1980) / Le Génie des origines (1992)
  7. Susana Rotbard, Psychosomatique et créativité (2017)
  8. GIREP, ‘Imaginaire et Inconscient’, L’Esprit du Temps, plusieurs numéros dont : La créativité, un magma fertile ? (N°37, 2016) / Figurer (N°31, 2013) / Onirisme de Veille et rêve -éveillé (N° 34, 2014) 
  9. N. Fabre, Avant l’Œdipe (1979) / Au miroir des rêves (2001)
  10. G. Maurey, Les cousins du rêve, (1992)
  11. S. Lebovici, « L’imaginaire pour exister : l’enfant déchiré»

Voir sur le site de l’a2ip